Tag Archives: fleur

Comment prendre soin de ses orchidées ?



Rien n’est plus simple que la culture des orchidées, il y a juste une ou deux petites règles à respecter et vous aurez des années de plaisir !

Pour la plupart, les orchidées exotiques sont des plantes épiphytes, qui poussent en s’arrimant aux arbres qui leur servent de support, ce qui explique l’abondance de racines vagabondes chez certaines plantes.

Les orchidées sont divisées en deux catégories : les « toujours plus haut » et les « toujours plus loin ».

Les orchidées monopodiales (un seul pied) poussent sur un axe vertical unique, toujours plus haut. Leurs représentants les plus connus sont les Phalaenopsis et les Vanda.

Les orchidées sympodiales (plusieurs pieds) croissent en émettant des pousses latérales qui déplacent le pied d’orchidées vers les pots voisins qu’elles coloniseraient volontiers si l’on n’y prenait garde ! Leurs représentants les plus connus sont les Cattleya et leurs alliés, les Cymbidium,  les Oncidium, les Cypripedium, etc.

Nous allons tout d’abord définir ses besoins et ses préférences.

Une orchidée a besoin de quoi ?

• De lumière, pour que la photosynthèse puisse s’effectuer correctement.
• D’une hygrométrie relativement importante car elle est généralement issue de forêts tropicales où il fait chaud et humide.
• D’une température raisonnable (si ça vous va, ça devrait aussi lui aller).
• D’arrosages réguliers.

Que craint-elle ?

• Le soleil direct qui brûle le tissu des feuilles (un voilage suffit à régler le problème).
• La sécheresse de l’air (éviter les radiateurs).
• Les courants d’air, qui sont mortels.
• L’eau froide qui fait subir aux racines un choc thermique.
• L’eau stagnante, un bon drainage étant de première importance.
• Le chlore (qui n’est pas bon pour vous non plus).

orchideeLa santé des racines aériennes des orchidées est au moins aussi importante que la santé du feuillage, aussi faut-il réfréner son envie de tout cacher dans le compost où elles pourriront immanquablement. Si vous prenez l’habitude de tirer l’eau la veille de l’arrosage, vous réglerez deux importants problèmes : l’eau froide et le chlore qui aura le temps de s’évaporer avant l’arrosage. Certains recommandent de vaporiser votre orchidée. Personnellement je n’en suis pas partisane, c’est une des causes des petites tâches noires disgracieuses que l’on voit parfois sur les pétales des fleurs (et des petites taches blanches sur les meubles).

 

stand-orchideePour assurer une atmosphère agréable pour vos orchidées, il y a un truc tout simple. Prenez un compotier au bords évasés, posez votre orchidées en hauteur (j’ai acheté la même marque de cornichons pendant des années, rien que pour le petit truc en plastique qui permettait de repousser les cornichons loin du couvercle …). Lorsque vous arroserez, l’eau s’écoulera sous le pot sans qu’il ne baigne et elle pourra s’évaporer autour de la plante. Une section de tuyau plastique fera aussi bien l’affaire.